Radisson publie une présentation sommaire sur la nouvelle interprétation litho-structurale du projet aurifère O’Brien

 

Rouyn-Noranda, Québec: Ressources minières Radisson Inc. (TSXV: RDS) («Radisson» ou la «Société») annonce que suivant la fin du programme de forage de 2018, dont 3 850 mètres sont en cours d’analyse, une analyse litho-structurale et une révision du modèle géologique courant de la propriété O’Brien ont été réalisées. Le projet O’Brien regroupe deux propriétés contigües, représentant 4.5 kilomètres le long de la faille Larder-Lake-Cadillac (« L-L-C »), à l’intérieur du camp minier Bousquet-Cadillac, à mi-chemin entre Rouyn-Noranda et Val-d’Or, au Québec. (Voir figure 1 et figure 2)

Présentation du modèle litho-structural
Une présentation sommaire des travaux d’interprétation et de la révision du modèle litho-structural peut être consultée (en anglais seulement) sur le site web de la société en cliquant le lien suivant :

Consultez le nouveau modèle 3D du projet O’Brien

 

PDAC 2019

Radisson occupe présentement le kiosque #2908 à la convention PDAC qui se tient au Metro Convention Center de Toronto. L’équipe de gestion de la société vous y convie où pour en apprendre d’avantage à propos de Radisson et de la réinterprétation en cours au projet O’Brien.

Faits saillants de la nouvelle interprétation :

  • Une nouvelle interprétation structurale basée sur l’information provenant des sondages courants et historiques démontrant une grande compatibilité avec l’information historique et la géométrie de l’ancienne mine O’Brien, où 90% de la production provenait du croisement d’un système de veines conjuguées (Sauvé et Trudel, 1990)
  • Trois orientations minéralisées préférentielles dominent : EST-NORD-EST (« ENE »), EST-SUD-EST (« ESE ») et EST-OUEST (« EW »)
  • Les zones minéralisées ENE semblent spatialement associées à des failles ENE
  • Des vecteurs d’enrichissement, montrant une forte plongée vers l’est, ont été identifiés sur les secteurs : Zone F, 36E et Vintage. Ces vecteurs sont présents au croisement de veines de quartz conjuguées d’orientations ENE et ESE, et le long de l’axe des plis asymétriques qui affectent par endroits ces veines de quartz
  • L’interprétation structurale augmente significativement notre compréhension du projet O’Brien. Elle permettra l’utilisation optimale des vecteurs d’enrichissement afin de générer des cibles d’exploration à fort potentiel dans le prolongement de ces vecteurs d’enrichissement.
  • À l’intérieur du secteur des ressources courantes, la continuité verticale des vecteurs d’enrichissement a été identifiée par forage jusqu’à une profondeur de 550 mètres alors qu’elle s’étend pour le moment jusqu’àune profondeur de 1,100 mètres pour l’ancienne mine O’Brien.

Personne qualifiée
Richard Nieminen, géo., Directeur de l’exploration, agit en tant que personne qualifiée pour Radisson selon le Règlement 43-101 et a révisé et approuvé l’information technique contenue dans ce communiqué de presse.

À propos de Ressources Minières Radisson Inc.
Radisson est une société d’exploration minière basée au Québec. Le projet O’Brien, détenu à 100%, recoupé par la faille régionale de Cadillac, est localisé à l’intérieur du camp minier Bousquet-Cadillac et constitue le principal actif de Radisson. Le camp minier Bousquet-Cadillac a produit plus de 21 000 000 d’onces d’or au cours des 100 dernières années. Le projet est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; InnovExplo, mai 2018).

Pour toutes informations, visitez notre site web au www.radissonmining.com ou contactez;

Mario Bouchard
Président et chef de la direction
(819) 277-6578
mbouchard@radissonmining.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs : Ce communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs. Toutes les affirmations incluses aux présentes, incluant la Date de clôture prévue, mais excluant certains faits historiques, correspondent à de l’information prospective et ces énoncés comprennent des éléments de risque et d’incertitude. Nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts et il s’ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que ces énoncés changent de façon importante, ainsi que les hypothèses retenues pour développer de tels énoncés sont décrits dans la documentation de divulgation de Radisson sur le site web de SEDAR au www.sedar.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *