Minier – Exploration – Forestier – Industriel – Commercial 

Osisko publie ses résultats pour le troisième trimestre de 2019

Flux de trésorerie records générés par les activités d’exploitation de 28,3 millions de dollars
Première coulée d’or à la mine aurifère Eagle

MONTRÉAL, 06 nov. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX et NYSE : OR) annonce aujourd’hui ses résultats financiers consolidés pour le troisième trimestre de 2019.

Faits saillants

  • 123,7 millions de dollars en trésorerie, 293,0 millions de dollars en placements en actions1 et un montant disponible pouvant atteindre 480 millions de dollars sur la facilité de crédit renouvelable, au 30 septembre 2019;
  • Augmentation de sa facilité de crédit renouvelable de 350 millions de dollars à 400 millions de dollars, en plus d’une marge supplémentaire non engagée d’un maximum de 100 millions de dollars (pour un montant total disponible d’un maximum de 500 millions de dollars), et prolongation d’un an de la date d’échéance jusqu’au 14 novembre 2023;
  • Produits provenant des redevances et des flux de 33,9 millions de dollars, comparativement à 31,4 millions de dollars au troisième trimestre de 2018;
  • Flux de trésorerie records générés par les activités d’exploitation de 28,3 millions de dollars, comparativement à 20,6 millions de dollars au troisième trimestre de 2018;
  • 18 123 onces d’équivalent d’or2 gagnées, comparativement à 20 006 au troisième trimestre de 2018;
  • Charges de dépréciation hors trésorerie sur des flux et des ententes d’écoulement de 60,8 millions de dollars (48,1 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices), principalement sur le flux diamantifère Renard (47,2 millions de dollars et 34,6 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices), et sur les flux aurifère et argentifère et sur l’entente d’écoulement d’or Amulsar (13,1 millions de dollars), et une dépréciation hors trésorerie sur l’investissement net dans une société associée de 12,5 millions de dollars, pour des charges de dépréciation totales hors trésorerie de 73,3 millions de dollars (59,0 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices);
  • Perte nette de 45,9 millions de dollars, 0,32 $ par action de base, comparativement à un bénéfice net de 5,5 million de dollars, 0,04 $ par action de base au troisième trimestre de 2018. Bénéfice net de 13,0 millions de dollars, 0,09 $ par action de base, en excluant les charges de dépréciation hors trésorerie mentionnées ci-dessus;
  • Bénéfice ajusté3 de 17,5 millions de dollars, 0,12 $ par action de base3, comparativement à 5,7 millions de dollars, 0,04 $ par action de base au troisième trimestre de 2018;
  • Marge monétaire4 générée de 91 % sur les droits de redevances et de flux de métaux, générant 30,8 millions de dollars en flux de trésorerie d’exploitation au troisième trimestre, en plus d’une marge monétaire trimestrielle de 1,0 million de dollars sur les ententes d’écoulement;
  • Clôture de la deuxième tranche du rachat d’actions de Betelgeuse LLC (« Orion ») (5 066 218 actions ordinaires acquises pour 71,4 millions de dollars, pour un total de 12 385 717 actions ordinaires acquises d’Orion pour 174,6 millions de dollars, lesquelles ayant été ensuite annulées), réduisant le pourcentage d’actions ordinaires d’Osisko émises et en circulation appartenant à Orion à 6,2 %;
  • Amélioration de son flux argentifère sur la mine Mantos Blancos en investissant un montant de 25 millions de dollars US et en réduisant le prix des paiements continus par once de 25 % à 8 % du cours de l’argent, en annulant l’option de réduction du flux, et en augmentant le flux de 30 % à 40 % de l’argent (Ag) payable après que 19,3 millions d’onces d’argent affiné aient été livrées;
  • Vente de l’entente d’écoulement d’or Brucejack à Pretium Exploration Inc. pour 41,3 millions de dollars US;
  • La mine aurifère Eagle, opérée par Victoria Gold Corp. et sur laquelle Osisko détient une redevance de 5 % en rendement net de fonderie (« NSR »), a annoncé sa première coulée d’or en septembre;
  • Annonce d’une entente définitive avec Barkerville Gold Mines Ltd. (« Barkerville »), qui détient le projet aurifère Cariboo, en vertu de laquelle Osisko a accepté d’acquérir toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Barkerville qu’elle ne possède pas actuellement, soit 67,4 %;
  • En novembre, réalisation d’une transaction d’offre d’achat sans comptant avec Stornoway Diamond Corporation, de concert avec d’autres créanciers garantis, permettant à Osisko de maintenir son flux diamantifère de 9,6 % sur la mine Renard. En lien avec la réalisation de l’offre d’achat sans comptant, les créanciers garantis ont acquis la quasi-totalité des actifs et des propriétés de Stornoway, et ont pris en charge les dettes et les obligations envers les créanciers garantis ainsi que les obligations continues se rapportant à l’exploitation de la mine Renard, sous réserve de certaines exceptions limitées. Osisko est devenue actionnaire à hauteur de 35,1 % de la société détenant aujourd’hui la mine diamantifère Renard, laquelle continuera d’opérer normalement; et
  • Déclaration d’un dividende trimestriel de 0,05 $ par action ordinaire payé le 15 octobre 2019 aux actionnaires inscrits aux registres à la fermeture des bureaux le 30 septembre 2019.

Pour plus de détails, veuillez vous référer au rapport de gestion pour les trois et neuf mois terminés le 30 septembre 2019.

Performance récente

Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction, a commenté les activités du troisième trimestre de 2019 : « Nos affaires liées aux redevances et flux de métaux demeurent solides, comme le démontre le record des flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation de 28,3 millions de dollars. Le 23 septembre 2019, nous avons conclu une entente visant à acquérir toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Barkerville. L’ajout du projet aurifère Cariboo à notre portefeuille ajoute un actif potentiellement de calibre mondial situé au Canada sur un site ayant historiquement connu des activités minières et doté d’infrastructures existantes importantes. Osisko compte financer les travaux planifiés via son propre capital ainsi qu’avec des capitaux privés extérieurs et issus de coentreprises, et ce via l’entité North Spirit Discovery Group nouvellement créée. Notre objectif est de créer de la valeur importante à même le groupe accélérateur dans un contexte où ces actifs progressent de la phase d’incubation/exploration vers la phase de développement et de production. »

Perspectives

Les perspectives d’Osisko quant aux droits de redevances, de flux et d’ententes d’écoulement de métaux précieux pour 2019 reposent sur les prévisions publiques disponibles, en particulier les prévisions pour la mine Canadian Malartic, telles qu’elles sont publiées par Yamana Gold Inc. et Agnico Eagle Mines Limited, celles pour la mine Éléonore, publiées par Newmont Goldcorp Corporation, et celles pour la mine Renard, publiées par Stornoway Diamond Corporation. Lorsque les prévisions publiques sur des propriétés ne sont pas disponibles, Osisko obtient des prévisions internes de la part des exploitants, ce qui est le cas pour la mine Mantos Blancos, ou se base sur les meilleures estimations de la direction.

Les onces d’équivalent d’or attribuables pour 2019 ont été réduites comparativement aux perspectives divulguées précédemment, principalement en raison du faible prix des diamants à la mine Renard et en raison de la vente de l’entente d’écoulement d’or Brucejack. Toutefois, les marges monétaires et les flux de trésorerie d’exploitation devraient atteindre les niveaux escomptés en raison du solide prix de l’or.

En raison de la vente de l’entente d’écoulement d’or Brucejack, les produits issus des ententes d’écoulement vont diminuer considérablement de l’ordre de 75 à 80 millions de dollars par trimestre. Comme ces ententes d’écoulement affichent historiquement des marges monétaires de 1 %, l’impact sur les flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation ne sera pas significatif.

Le nombre d’onces d’équivalent d’or et la marge monétaire par type de droit sont les suivants :

    Perspectives originales   Perspectives révisées
    Bas Haut Marge monétaire médiane Marge monétaire     Marge monétaire Marge monétaire
    (onces d’équivalent d’or) (onces d’équivalent d’or) (millions $) (%)   (onces d’équivalent d’or) (millions $) (%)
                   
Droits de redevances   54 700 61 100 98 99,9   53 100 97 99,7
Droits de flux   28 000 31 300 33 65,5   23 100 29 67,4
Droits d’ententes d’écoulement   2 300 2 600 4 1,2   1 800 3 1,3
    85 000 95 000 135     78 000 129  

Pour les perspectives 2019 originales, les redevances en argent (Ag), en diamants et en espèces ont été converties en onces d’équivalent d’or à partir d’un prix des matières premières de 1 300 $ US par once d’or, de 15,50 $ US par once d’argent et de 95 $ US par carat pour les diamants de la mine Renard (prix de vente moyen), et d’un taux de change ($ US/$ CA) de 1,30.

Pour les perspectives 2019 révisées, les redevances en argent (Ag), en diamants et en espèces ont été converties en onces d’équivalent d’or à partir d’un prix des matières premières de 1 380 $ US par once d’or, de 16,15 $ US par once d’argent et de 76 $ US par carat pour les diamants de la mine Renard (prix de vente moyen), et d’un taux de change ($ US/$ CA) de 1,32.

Conférence téléphonique portant sur les résultats du troisième trimestre de 2019

Osisko tiendra une conférence téléphonique jeudi le 7 novembre 2019 à 10h00 HNE afin de présenter et de discuter des résultats du troisième trimestre de 2019.

Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le 1 (877) 223-4471 (sans frais en Amérique du Nord), ou le 1 (647) 788-4922 (appels internationaux). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Il sera possible d’écouter l’enregistrement de la conférence à partir du 7 novembre 2019 à 13h00 HNE jusqu’à 23h59 HAE le 14 novembre 2019 en composant le 1 (800) 585-8367 (sans frais en Amérique du Nord) ou le 1 (416) 621-4642, puis le code d’accès 4994211.

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko Ltée est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques ayant débuté ses activités en juin 2014. Osisko détient un portefeuille concentré en Amérique du Nord qui se compose de plus de 135 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille d’Osisko se compose de cinq principaux actifs, y compris une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada. Osisko détient également un portefeuille de participations dans des sociétés de ressources publiques, incluant des participations de 32,6 % dans Barkerville Gold Mines Ltd. et une redevance de 4 % NSR sur le projet aurifère Cariboo, de 19,9 % dans Ressources Falco Ltée et de 16,3 % dans Minière Osisko Inc.

Osisko est une société constituée sous le régime des lois de la province de Québec, son siège social étant situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal, Québec H3B 2S2.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Redevances Aurifères Osisko Ltée :
Joseph de la Plante
Vice-président, développement corporatif
Tél. (514) 940-0670
jdelaplante@osiskogr.com
 

Notes :

  (1) Représente la juste valeur estimée en fonction des cours des placements sur une bourse reconnue au 30 septembre 2019.
     
  (2) Les onces d’équivalent d’or sont calculées trimestriellement et comprennent les redevances, les flux et les ententes d’écoulement. L’argent (Ag) gagné des redevances et ententes de flux a été converti en onces d’équivalent d’or en multipliant le nombre d’onces d’argent par le prix moyen de l’argent pour la période, puis divisé par le prix moyen de l’or pour la période. Les diamants, les autres métaux et les redevances en espèces ont été convertis en onces d’équivalent d’or en divisant le produit associé par le prix moyen de l’or pour la période. Les ententes d’écoulement ont été converties en utilisant l’équivalent du règlement financier divisé par le prix moyen de l’or pour la période.
     
    Prix moyen des métaux et taux de change

 

  Trois mois terminés
le 30 septembre
    Neuf mois terminés
le 30 septembre
 
  2019   2018     2019   2018  
           
Or(i) 1 472 $ 1 213 $   1 364 $ 1 282 $
Argent(ii) 16,98 $ 15,02 $   15,83 $ 16,10 $
           
Taux de change ($ US/$ CA)(iii) 1,3204   1,3070     1,3292   1,2876  

(i)          Prix pm en dollars américains selon le London Bullion Market Association
(ii)         Prix en dollars américains selon le London Bullion Market Association
(iii)        Taux quotidien de la Banque du Canada

  (3) « Bénéfice ajusté » et « Bénéfice ajusté par action de base » ne sont pas des mesures reconnues selon les International Financial Reporting Standards (« IFRS »). Veuillez vous référez aux mesures non conformes aux IFRS fournies dans la section Mesures de la performance financière non conformes aux IFRS du rapport de gestion pour les trois et neuf mois terminés le 30 septembre 2019.
     
  (4) La marge monétaire, qui représente les produits moins les coûts des ventes, n’est pas une mesure reconnue selon les IFRS. La Société croit que cette mesure généralement acceptée dans l’industrie fournit une indication réaliste des performances d’opérations et permet une comparaison utile avec ses pairs. Le tableau suivant réconcilie la marge monétaire aux produits et coûts des ventes présentés dans les états consolidés des résultats, et les notes afférentes :

 

 (En milliers de dollars) Trois mois terminés
le 30 septembre
    Neuf mois terminés
le 30 septembre
 
  2019   2018     2019   2018  
  $   $     $   $  
           
Produits 109 235   111 702     341 567   375 135  
Moins : produits des droits d’ententes d’écoulement (75 314 ) (80 309 )   (240 365 ) (278 306 )
Produits des droits de redevances et de flux 33 921   31 393     101 202   96 829  
           
Coût des ventes (77 419 ) (82 748 )   (247 616 ) (284 705 )
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement 74 300   79 498     237 452   274 220  
Coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 119 ) (3 250 )   (10 164 ) (10 485 )
           
           
           
           
Produits des droits de redevances et de flux 33 921   31 393     101 202   96 829  
Moins : coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 119 ) (3 250 )   (10 164 ) (10 485 )
Marge monétaire des droits de redevances et de flux 30 802    28 143      91 038    86 344   
           
  90,8  % 89,6  %   90,0  % 89,2  %
           
Produits des droits d’ententes d’écoulement 75 314   80 309     240 365   278 306  
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement (74 300 ) (79 498 )   (237 452 ) (274 220 )
Marge monétaire des droits d’ententes d’écoulement 1 014    811      2 913    4 086   
           
  1,3  % 1,0  %   1,2  % 1,5  %

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient de l’ « information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières canadiennes et du United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements futurs, des développements ou des performances qu’Osisko prévoit, y compris les attentes de la direction concernant la croissance d’Osisko, les résultats d’exploitation, les estimations des recettes futures, les exigences de capital supplémentaire, les estimations de production, les coûts de production et des revenus, les perspectives et occasions d’affaires sont des énoncés prospectifs. De plus, les énoncés en lien avec les onces d’équivalent d’or sont des énoncés prospectifs, car ils impliquent l’évaluation implicite, fondée sur certaines estimations et hypothèses et aucune assurance ne peut être donnée que les onces d’équivalent d’or seront réalisées. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « est prévu », « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et autres expressions semblables ou des variations (incluant les variantes négatives de ces mots ou phrases), ou qui peuvent être identifiés par des affirmations à l’effet que certaines actions, événements ou conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment, mais sans s’y limiter, le rendement des actifs d’Osisko, l’estimation des onces d’équivalent d’or à recevoir en 2019, que les approbations réglementaires et des actionnaires seront obtenues en lien avec la transaction proposée avec Barkerville, que le financement suffisant sera disponible afin de financer les travaux à Barkerville, que de la valeur significative sera créée à même le groupe de sociétés du modèle accélérateur et la capacité de saisir des opportunités dans le futur. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs et ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats issus des redevances, flux et ententes d’écoulement d’Osisko diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons, mais sans s’y limiter, l’influence des facteurs politiques et économiques incluant notamment les fluctuations des prix des commodités et les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain; la disponibilité continue de capital et de financement et le marché ou les conditions économiques générales; et les changements réglementaires dans les gouvernements nationaux et locaux, y compris l’octroi des permis et les et les politiques fiscales; qu’Osisko soit ou non déterminée à obtenir le statut de « société d’investissement étrangère passive » (« passive foreign investment company ») (« PFIC ») tel que défini à la section 1297 de la United States Internal Revenue Code de 1986, telle que modifiée; des changements potentiels dans le traitement fiscal canadien des flux de métaux structurés à l’étranger ou d’autres actifs, les litiges concernant tout titre, permis ou licence; les risques et les dangers liés à l’exploration, au développement et à l’exploitation minière sur les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts, y compris, mais sans s’y limiter, des difficultés de développement, d’obtention de permis, d’infrastructures, d’opérations ou d’ordre technique, les conditions géologiques inhabituelles ou imprévues et métallurgiques, des affaissement ou des effondrements de terrains, les inondations et autres catastrophes naturelles ou des troubles civils, des différences de cadence de production, de teneur et d’échéancier par rapport aux estimations des ressources minérales ou aux prévisions de production ou d’autres risques non assurés; des risques reliés aux opportunités d’affaires qui deviennent disponibles et qui sont entreprises par Osisko et l’exercice des droits d’une tierce partie affectant les investissements proposés. Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué de presse sont basées sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction incluant notamment : l’exploitation continue des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés de manière conforme aux pratiques antérieures; l’exactitude des énoncés publiques et de la divulgation faites par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés sous-jacentes; l’absence de changement défavorable important dans le prix des commodités qui sous-tendent le portefeuille d’actifs; les revenus d’Osisko et les actifs lié au statut PFIC, aucun changement important des politiques fiscales actuelles; aucun changement défavorable à l’égard d’une propriété à l’égard de laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou autre intérêt; l’exactitude de la divulgation publique des attentes relatives au développement de propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production; et l’absence d’autres facteurs qui pourraient entraîner que les actions, événements ou résultats réels diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Toutefois, il n’existe aucune garantie que les énoncés prospectifs s’avéreront exacts, puisque que les résultats réels et événements futurs pourraient différer de façon importante par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés prospectifs. Les investisseurs sont mis en garde que les énoncés prospectifs ne sont pas une garantie de performance future. Osisko ne peut assurer les investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs et les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison du caractère incertain de ceux-ci.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs émis dans le présent communiqué, se reporter à la section intitulée « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle d’Osisko déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes, et disponibles en versions électroniques sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur SEDAR, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») aux États-Unis, sur EDGAR, au www.sec.gov. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes de la Société au moment de l’émission du présent communiqué et est sujette à changement après cette date. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

 

Redevances Aurifères Osisko ltée
Bilans consolidés
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
 
      30 septembre     31 décembre
      2019     2018
      $     $
           
Actif          
           
Actif courant          
Trésorerie     123 702     174 265
Placements temporaires     25 844     10 000
Sommes à recevoir     18 241     12 321
Autres actifs     1 289     1 015
      169 076     197 601
           
Actif non courant          
Placements dans des entreprises associées     212 668     304 911
Autres placements     53 813     109 603
Droits de redevances, de flux et autres intérêts     1 296 798     1 414 668
Exploration et évaluation     92 909     95 002
Goodwill     111 204     111 204
Autres actifs     11 887     1 657
      1 948 355     2 234 646
           
Passif          
           
Passif courant          
Comptes créditeurs et frais courus     10 245     11 732
Dividendes à payer     7 200     7 779
Provisions         3 494
Obligations locatives     786    
      18 231     23 005
           
Passif non courant          
Dette à long terme     347 638     352 769
Obligations locatives     9 533    
Impôts sur le résultat différés     66 666     87 277
      442 068     463 051
           
Capitaux propres          
Capital-actions     1 502 978     1 609 162
Bons de souscription     18 072     30 901
Surplus d’apport     34 041     21 230
Composante capitaux propres des débentures convertibles     17 601     17 601
Cumul des autres éléments du résultat global     19 998     23 499
Bénéfices non répartis (déficit)     (86 403 )   69 202
      1 506 287     1 771 595
      1 948 355     2 234 646

 

 

Redevances Aurifères Osisko Ltée
États consolidés des résultats
Pour les trois et neuf mois terminés les 30 septembre 2019 et 2018
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens, à l’exception des montants par action)
      Trois mois terminés le
30 septembre
    Neuf mois terminés le
30 septembre
 
      2019     2018     2019     2018  
      $   $   $   $  
                   
                   
Produits     109 235     111 702     341 567     375 135  
                   
Coût des ventes     (77 419 )   (82 748 )   (247 616 )   (284 705 )
Épuisement des droits de redevances, de flux et d’autres intérêts     (10 965 )   (13 136 )   (35 166 )   (39 637 )
Bénéfice brut     20 851     15 818     58 785     50 793  
                   
Autres charges d’exploitation                  
Générales et administratives     (4 607 )   (3 692 )   (15 173 )   (13 342 )
Développement des affaires     (1 375 )   (1 077 )   (4 899 )   (3 750 )
Gain à la cession d’une entente d’écoulement   7 636         7 636      
Dépréciation d’actifs     (60 800 )       (99 700 )    
Bénéfice (perte) d’exploitation     (38 295 )   11 049      (53 351 )   33 701   
Produits d’intérêts     1 041     1 041     3 033     3 581  
Produits de dividendes     50     228     150     278  
Charges financières     (5 843 )   (6 396 )   (17 382 )   (19 291 )
Gain (perte) de change     508     (160 )   (1 104 )   92  
  Quote-part de la perte d’entreprises associées     (4 146 )   (4 139 )   (14 688 )   (6 558 )
Autres gains nets (pertes nettes)     (10 971 )   5 781     (16 304 )   1 580  
Bénéfice (perte) avant les impôts sur le résultat   (57 656 )   7 404      (99 646 )   13 383   
Recouvrement (charge) d’impôts sur le résultat     11 732     (1 930 )   20 626     (5 088 )
Bénéfice net (perte nette)     (45 924 )   5 474      (79 020 )   8 295   
                   
Bénéfice net (perte nette) par action                  
De base et dilué(e)     (0,32 )   0,04     (0,52 )   0,05  
                   
                   

 

Redevances Aurifères Osisko Ltée
États consolidés des flux de trésorerie
Pour les trois et neuf mois terminés les 30 septembre 2019 et 2018
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
 
      Trois mois terminés le
30 septembre
    Neuf mois terminés le
30 septembre
 
      2019     2018     2019     2018  
      $   $   $   $  
                   
Activités d’exploitation                  
Bénéfice net (perte nette)     (45 924 )   5 474     (79 020 )   8 295  
Ajustements pour :                  
Rémunération fondée sur des actions     2 052     521     6 273     3 550  
Épuisement et amortissement     11 287     13 181     36 113     39 766  
Gain net à la cession d’une entente d’écoulement     (7 636 )       (7 636 )    
Dépréciation d’actifs     60 800         99 700      
Charges financières     1 817     1 727     5 291     5 071  
Quote-part de la perte d’entreprises associées     4 146     4 139     14 688     6 558  
Gain net à l’acquisition de placements     (540 )       (628 )   (1 908 )
Perte nette (gain net) à la cession de placements   (1 091 )   (6 956 )   3 136     (6 956 )
Variation de la juste valeur d’actifs financiers à la juste valeur par le biais du résultat net     205     1 175     1 399     7 031  
Dépréciation de placements dans une entreprise associée   12 500         12 500      
Charge d’impôts sur le résultat différés (recouvrement)   (12 001 )   1 742     (21 267 )   4 484  
Perte (gain) de change     (498 )   153     1 145     564  
Règlement d’unités d’actions restreintes et différées       (2 588 )   (589 )   (3 087 )
Autres     (66 )   50     30     395  
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement   25,051     18 618     71 135     63 763  
Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement     3 243     2 018     3 259     (164 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation     28 294     20 636     74 394     63 599  
                   
Activités d’investissement                  
Placements temporaires     (9 614 )   (9 000 )   (25 844 )   (10 000 )
Acquisition de placements     (7 359 )   (22 317 )   (47 896 )   (94 757 )
Produit de la cession de placements     71 434         129 908     27 043  
Acquisition de droits de redevances et de flux     (43 501 )   (33 859 )   (71 470 )   (92 970 )
Produits de la cession de redevances et d’ententes d’écoulement     43 182         43 182      
Crédits d’impôt (charges) d’exploration et d’évaluation, nets   (69 )   2 010     81     3 203  
Autres actifs     (128 )   (9 )   (603 )   (92 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’investissement   53 945     (63 175 )   27 358     (167 573 )
                   
Activités de financement                  
Levée d’options d’achat d’actions et actions émises en vertu du régime d’achat d’actions     15 446     82     21 714     272  
Augmentation de la dette à long terme     19 772         19 772      
Frais de financement     (490 )       (490 )   (379 )
Remboursement de la dette à long terme             (30 000 )   (51 820 )
Actions ordinaires acquises et annulées dans le cadre d’un rachat d’actions     (71 434 )       (129 486 )    
Rachat d’actions ordinaires dans le cours normal des activités           (11 901 )   (21 986 )
Dividendes payés     (6 736 )   (7 406 )   (20 538 )   (21 399 )
Autres     278         86     (186 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement   (43 164 )   (7 324 )   (150 843 )   (95 498 )
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie     1 038     (1 580 )   (1 472 )   2 955  
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie     40 113     (51 443 )   (50 563 )   (196 517 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie, début de la période   83 589     188 631     174 265     333 705  
Trésorerie et équivalents de trésorerie, fin de la période     123 702     137 188     123 702     137 188  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *