Minier – Exploration – Forestier – Industriel – Commercial 

Kintavar découvre une nouvelle zone minéralisée dans le corridor Sherlock; Obtient 0,47% Cuivre sur 29,5m en rainure sur la tranchée SHK34

Montréal, Québec, le 26 novembre 2019 – Exploration Kintavar Inc. (la « Société » ou « Kintavar ») (TSX-V: KTR) (FRANKFURT: 58V), est heureuse d’annoncer les derniers résultats de son programme d’exploration estivale 2019 dans le corridor Sherlock, le plus au sud des trois corridors confirmés par Kintavar. Les résultats ci-dessous proviennent des régions des indices Watson, Irene et Colombo.

Voici les faits saillants :

  • Tranchée SHK34: nouvelle zone minéralisée située à 220 m à l’ouest de Watson, titrant 0,47% Cu et 6,79 g / t Ag sur 29,5m
  • Indice Irene: Rainure titrant 0,87% Cu et 12,9 g / t Ag sur 5,0 m
  • La minéralisation peut maintenant être suivie en surface sur 1 km entre les tranchées SHK38 et SHK34 et sur près de 400 m de large
  • Indice Columbo: Rainure de 0,70% Cu et 6,2 g / t Ag sur 3,0 m, confirmant ainsi la minéralisation à 1,8 km à l’est de Sherlock.

Cette dernière série de résultats répond au troisième objectif principal du programme d’exploration estivale, soit l’exploration régionale dans le corridor Sherlock. Grâce à ces résultats, la zone Sherlock a été prolongé à l’ouest, ce qui réduit l’écart à moins de 1,5 km entre les zones Sherlock, Conan et Elementary. De plus, la zone Columbo, à l’est, ouvre une nouvelle région à l’exploration de surface pour la campagne 2020.

« Ces derniers résultats de surface viennent compléter les objectifs d’exploration que nous avons définis pour le programme d’exploration de l’été 2019. Nous avons maintenant une bien meilleure compréhension de la géologie et de la structure du projet Mitchi. Nous avons identifié de nouveaux indices dans la région de Conan et Elementary en réalisant le suivi sur les anomalies de sol mise à jour en 2018, étendu les zones minéralisées déjà connues et identifié de nouvelles zones minéralisées, ce qui pourrait augmenter considérablement le volume minéralisé en surface grace aux travaux à venir. Avec notre première zone principale, la zone Sherlock, qui présente maintenant une minéralisation en surface sur plus de 1 km de long par 400 m de large et jusqu’à 160 m de profondeur dans les forages réalisés en 2018, nous sommes très enthousiastes du potentiel global de la propriété Mitchi. Le programme de forage en cours devrait permettre de vérifier et de valider le nouveau modèle géologique développé cet été et nous attendons avec impatience les résultats à l’hiver 2020 », commente Kiril Mugerman, président et chef de la direction de Kintavar.

La tranchée SHK34, située à 220 m à l’ouest de l’indice Watson, a confirmé la présence des strates minéralisées sur plus de 1 km en surface depuis la tranchée SHK38 (0,40% Cu sur 30,5m, voir communiqué de presse du 10 octobre 2019). La tranchée SHK34, présentée à la figure suivante, a titré en rainure composite, 0,47% cuivre et 6,79 g/t Ag sur 29,5 m, incluant en rainure continue, 0,75% cuivre et 11,0 g/t Ag sur 8,0 mètres (voir la figure). La minéralisation, demeure ouverte dans toutes les directions et la tranchée présente les mêmes caractéristiques lithologiques et minéralogiques que celles observées aux tranchées de Sherlock et SHK38. Tout comme ces dernières, la foliation principale varie beaucoup avec un pendage général entre 15° et 35°. Actuellement, 3 forages sont prévus dans le secteur de la tranchée au cours du programme de forage récemment débuté (voir communiqué de presse du 13 novembre 2019).

L’indice Irene, qui avait été intersecté à l’origine dans le forage MS-18-19 (0,31% Cu sur 41,0 m, voir communiqué de presse du 17 septembre 2018), est situé à 550 m au nord-ouest de l’indice Sherlock et à 500 m au nord-est de l’indice Watson. La tranchée SHK19, réalisé à l’été 2019, a identifié en surface de nouveaux horizons minéralisés présentant les mêmes caractéristiques que celles observées à l’indice Sherlock. Le marbre, le gneiss à diopside et les diopsidites ont titré 0,87% Cu et 12,9 g / t Ag sur 5,0 m et la zone reste ouverte dans toutes les directions. La zone présente le même faible pendage orienté NE-SO et elle sera investiguée par 3 forages durant le programme en cours.

Figure 1: tranchée SHK34 (Cliquer ici pour la figure en haute résolution)

 

En ce qui concerne nos investigations régionales dans le corridor Sherlock, la première tranchée a été réalisée à l’indice Columbo, situé à 1,8 km à l’est de l’indice Sherlock. Le secteur, peu explorée jusqu’à présent, a permis d’identifier les mêmes lithologies et minéralisations que celles observées à la zone de Sherlock, suggérant une extension significative des horizons minéralisés. Une séquence de quelques mètres de marbre, de diopsidites et de gneiss à diopside a été mis à jour par tranchée et a titré 0,75% et 0,70% Cu sur 2 m et 3 m respectivement. La zone est ouverte à l’est et à l’ouest mais l’investigation nord-sud a été limitée. Si les conditions le permettent, 1 forage sera réalisé à l’indice Columbo.

Tous les échantillons ont été envoyés et préparés (PREP-31) par le laboratoire d’ALS Global de Val-d’Or. Par la suite, une portion de pulpe de chaque échantillon a été envoyée au laboratoire ALS Global de Vancouver pour des analyses pour le cuivre (CU-ICP61) et l’argent (AG-ICP61) ou des analyses multi-élémentaires (ME-ICP61) avec digestion par quatre acides et analyse spectroscopie (ICP-AES/MS). Les échantillons ayant titré plus de 10 000 ppm Cu ont été réanalysés par absorption atomique (CU-OG62) au laboratoire ALS Global à Vancouver. Les contrôles de qualité comprennent l’insertion systématique de blancs et de standards cuprifères certifiés dans chaque envoi au laboratoire.

Divulgation selon le Règlement 43-101
Alain Cayer, P. Geo., MSc., Vice-Président Exploration de Kintavar, est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 qui a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de ce communiqué de presse.

À propos de la propriété Mitchi
La propriété Mitchi (approx. 30 000 hectares, détenue à 100 %) est située à l’Ouest du réservoir Mitchinamecus et à 100 km au Nord de la ville de Mont-Laurier. La propriété s’étend sur plus de 300 km2, est accessible par un réseau bien développé de routes forestières et une sous-station hydro-électrique est localisée à 14 km à l’Est de celle-ci. La propriété est située dans la portion Nord-Ouest de la ceinture méta-sédimentaire centrale de la province géologique du Grenville. Plusieurs indices aurifères, cuprifères, argentifères, et/ou manganifères ont été identifiés à ce jour et comportent des caractéristiques suggérant un gîte de type ‘’cuivre stratiforme dans des unités sédimentaires’’ dans le secteur Est et des caractéristiques s’apparentant aux systèmes porphyriques ou « IOCG », ainsi que de type skarn, dans le secteur Ouest. Minière Osisko inc. détient une redevance de 2 % NSR sur 27 cellules désignées sur carte (« CDC ») dans la partie Sud-Ouest de la propriété Mitchi, à l’extérieur du bassin sédimentaire.

Pour plus d’informations, contactez :
Kiril Mugerman, président et CEO
Téléphone : +1 450 641 5119 #5653
Courriel : kmugerman@kintavar.com
Web: www.kintavar.com

Énoncés prospectifs :
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse peut contenir de l’information prospective ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. L’information prospective et les énoncés prospectifs peuvent inclure entre autres, des énoncés relatifs aux projets, les coûts, les objectifs et la performance de la Société, ou des hypothèses relatives à ce qui précède. Dans ce communiqué de presse, les termes comme « pouvoir », « croire », « s’attendre à », « avoir l’intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou des variantes ou des formes négatives de tels termes ou encore d’une terminologie comparable, sont utilisés pour identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie des rendements ou résultats futurs, et ne devraient pas nécessairement donner des indications précises concernant le moment qu’un tel rendement pourra être réalisé. Rien ne garantit que les évènements prévus dans l’information prospective de ce communiqué de presse se concrétiseront, y compris les fermetures supplémentaires du placement privé mentionnées ci-dessus, ou, si l’un ou l’autre de ces évènements se concrétisent, quels seront les avantages que la Société en tirera. L’information prospective et les énoncés prospectifs sont basés sur l’information disponible au moment de la diffusion de ce communiqué de presse et/ou sur les prévisions faites de bonne foi par la direction, sous réserve des incertitudes, hypothèses et autres facteurs prévus ou non dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent sans s’y limiter, ceux décrits à la rubrique portant sur les facteurs de risque du rapport de gestion de la Société, pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018, laquelle est disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com; qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les résultats à venir de la Société soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. La Société n’entend pas ni ne s’engage à actualiser ou revoir l’information prospective ou les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois applicables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *